top of page
  • Photo du rédacteurHConsulting

La sélectivité


La sélectivité électrique

Définition :

La sélectivité consiste à assurer la coupure automatique du circuit où se produit un court-circuit et ce circuit seulement.


Concrètement, il faut que ce soit le disjoncteur du circuit concerné qui disjoncte et non pas le disjoncteur principal ou celui en tête de groupe.


Imaginez si chez vous, c’était le disjoncteur EDF EDT qui disjoncte au lieu du disjoncteur de la prise de courant ? Ce serait problématique et signe d’une mauvaise installation.

C’est exactement pareil dans l'industrie et le secteur tertiaire.


Vous pouvez faire plusieurs sélectivités : ampèremétrique, chronométrique et différentiel.


Sélectivité ampèremétrique


La plage de fonctionnement du déclencheur magnétique est généralement proportionnelle au calibre.

La sélectivité ampèremétrique est d’autant plus grande que l’écart entre les calibres des disjoncteurs amont et aval est grand.


La sélectivité peut être améliorée en utilisant pour D2 un disjoncteur limiteur. L’énergie limitée par D2 doit être inférieure à l’énergie nécessaire au déclenchement de D1.


Sélectivité ampèremétrique

Sélectivité chronométrique


La sélectivité chronométrique est obtenue par l’échelonnement des temps de déclenchement des divers disjoncteurs.

Le disjoncteur amont (temporisé) est retardé par rapport au disjoncteur aval (rapide). Il s’agit d’un réglage mécanique ou électronique sur le disjoncteur.

La limite de cette sélectivité est la tenue des contacts aux efforts électrodynamiques du disjoncteur amont.


Sélectivité chronométrique

Sélectivité différentielle


Il en existe deux types : horizontale et verticale.


Le but de la sélectivité verticale permet le déclenchement en cas de faux du différentiel du circuit aval. Elle doit être couplée à la sélectivité ampèremétrique et chronométrique.


Sélectivité différentielle

Le but de la sélectivité horizontale est de ne pas faire disjoncter le circuit concerné et la protection générale ou la tête de groupe.


Sélectivité

Vous le comprenez, la sélectivité ne se fait pas n’importe comment et ne peut pas être confiée à n’importe qui. Dans une étude, un calcul, un dimensionnement d’une installation électrique, on parle d’étude de sélectivité. Cela va impacter le choix de matériel, le coût de l’installation et les contraintes de fonctionnement.



Source : Memotech, guide du technicien en électrotechnique.


Comments


bottom of page